Photo de l'affiche du documentaire Avant le Déluge #ecologie

Avant le déluge : Le documentaire à voir absolument

« Le changement climatique ? Le réchauffement de la planète ?

Boarf ça existe pas ça, d’ailleurs on se les caille en ce moment non ? »

 

Aujourd’hui je voulais vous parler un peu d’écologie, promis je ne serais pas ennuyeuse. J’espère ?   XD

Non sérieux, j’ai vu le documentaire réalisé par Fisher Stevens et produit par Leonardo Di Caprio il y a quelques jours intitulé Avant le déluge (Before the flood en anglais) et je l’ai trouvé franchement bien.

 

Photo de Léonardo DiCaprio dans le documentaire Le Déluge #ecologie

 

Ce documentaire traite du changement climatique et des conséquences présentes et à venir. Et à vrai dire, ça fait un peu froid dans le dos. On en apprend plus sur la fonte des glaces due au réchauffement climatique, les espèces menacées et la pollution en général, mais ça on le savait déjà un peu. Ce que j’ai beaucoup aimé c’est le fait de faire participer les pays que l’on entend pas et qui souffrent en silence. On pouvait voir l’Inde dont la majorité des habitants n’a pas d’électricité et vit dans des conditions très difficiles, la Chine rongée par la pollution de l’air, obligeant les gens à se couvrir le visage pour respirer sans risquer de choper un cancer, l’Indonésie ravagée par les feux de forêts polluant l’air et détruisant l’habitat de plusieurs animaux au profit de champs de palmiers destinés à la production d’huile de palme et… c’était déprimant. Mais on peut aussi voir que ces pays qui subissent le mode de consommation des occidentaux sont plus sensés et impliqués que nous et essaient de trouver des solutions. C’est une bonne leçon à retenir et c’est inspirant. Malheureusement, nos gouvernements n’ont pas l’air de s’inquiéter et si on continue comme ça, ça ne va pas aller en s’arrangeant… On constate que la température de la terre a augmenté et que ce n’était pas arrivé depuis loooongtemps. Et si elle continue d’augmenter (c’est ce qui va se passer selon les prévisions) et bien… on n’est pas dans de beaux draps ma pauvre dame ! Alors, on le sait, du coup pourquoi on fait rien, c’est quoi le problème ?

 

 

Notre problème est toujours le même : l’argent. Les lobbies des industries fossiles et de l’agro-alimentaire sont coriaces et ne veulent pas lâcher le morceau, en particulier aux États Unis où ils sont détestables au plus haut point (quand je dis ce genre de choses je me retiens de dire que j’ai envie de les frapper plutôt fort). C’est assez déprimant mais ça donne aussi un coup de fouet ! Il faut qu’on se bouge pour forcer les gouvernements à nous écouter plutôt que les multinationales avides de money money. Comment faire ? Changer un petit peu ses habitudes et se renseigner. Chaque action que l’on effectue a des conséquences, et ça commence dès qu’on fait ses courses. Manger moins de viande et spécialement de bœuf (le bétail le plus polluant et le plus répandu), boycotter certains produits contenant de l’huile de palme, opter pour les énergies renouvelables, et puis continuer à faire attention à notre consommation d’eau et d’électricité au quotidien. Il y a plein de choses à faire !

Photo de Leonardo DiCaprio à l'ONU pour son discours à propos du climat

 

Ce documentaire m’a encore plus donné envie de m’impliquer et de voyager pour voir ce que vivent les autres peuples. Ca permet aussi de relativiser sur certaines choses…

 

Le documentaire était gratuit jusqu’il y a peu. Vous avez pu le voir ? Sachez que si ce n’est pas le cas, il sera probablement accessible plus tard moyennant quelques euros mais tous les fonds recueillis seront versés à des associations de préservation de l’environnement et de ses habitants.



 

Et vous, que pensez-vous de tout ça ? Avez-vous Avant le déluge ?



 
Signature Affectueusement votre

1 Comment

  • Reply #3 PARLONS UN POCO… ECO-RESPONSABLE | Affectueusement Votre 20 février 2017 at 11 h 11 min

    […] déjà un peu évoqué cette thématique dans mon article sur le documentaire Avant le Déluge, dans lequel je ne me suis pas trop étalée. Rassurez-vous je ne compte pas vous faire une […]

  • Laisser un commentaire