Pourquoi « men are trash » ?

Je le disais dans mon dernier article, j’ai envie de toucher à des sujets différents à présent, et particulièrement au féminisme.

Si vous êtes adeptes des réseaux sociaux et notamment de Twitter, vous devez connaître le slogan « men are trash ». Et pour cause, il fait beaucoup réagir, notamment les hommes.

« Men are trash » signifie littéralement « les hommes sont des déchets » et fait aussi penser à la célèbre phrase de notre enfance « les garçons à la poubelle ». On en avait déjà ras le bol du sexisme à l’école primaire apparemment…

Certains hommes le prennent personnellement et ne l’acceptent pas (disons même la plupart).

Dessin d'une personne qui crie : men are trash

Ces trois mots provoquant la discorde sont habituellement utilisés pour conclure sur le récit d’une situation sexiste. Ou pire.

Lorsqu’un homme a blessé, rabaissé, humilié une femme par exemple.

Mise en situation :

« Mon ex a diffusé mes nudes à ses potes. Men are trash. »

C’est une façon d’exprimer sa colère, face à des actes irrespectueux et graves, plutôt habituels, venant des hommes envers les femmes.

Pourquoi « men are trash » fait réagir ?

Ce qui ne passe pas auprès de la gente masculine ? Employer une généralité pour parler d’individus.

Les concernés se sentent injustement incriminés. Leur réponse : « Not all men » que l’on pourrait traduire par « Pas tous » ou « Moi je suis gentil par contre ». Les mêmes diront ensuite à leur fille, « Fais attention aux hommes »…

Ce que veut vraiment dire « men are trash »

« Men are trash » ne veut pas dire « chaque homme individuellement est un caca ». Cela signifie « chaque homme individuellement évolue dans une société qui l’autorise à être un danger et parfois même l’incite ». Pour preuve, c’est à la femme de s’en protéger. Elle doit l’accepter.

« Baisse la tête devant ce groupe d’hommes », « ne leur répond pas », « fais attention à ta tenue », « ne bois pas trop si tu ne connais pas ces hommes », « n’envois pas de nudes »…

Les hommes tuent les femmes.

Les hommes violent les femmes.

Les hommes se placent en position de dominants dans notre société.

Les hommes protègent les hommes.

Les femmes ne sont pas soutenues.

Les femmes sont responsables.

C’est un fait.

Dessin d'une femme qui pleure et texte : féminicides depuis le début de l'année

En 2017, d’après l’étude nationale sur les morts violentes au sein du couple, 109 femmes ont été tuées par des hommes et dans plus de 4% des cas, les hommes avaient été maltraités par leur conjointe. A l’inverse, 16 hommes ont été tués par des femmes et dans plus de 60% de cas les femmes avaient subi de la maltraitance.

Tous les hommes sont concernés et susceptibles d’avoir eu ou de tenir des propos misogynes, sciemment ou pas. Comme je sais que j’ai une part de racisme en moi. Nous nous sommes construits de cette manière. Ce n’est pas pour autant qu’il faut être fataliste et qu’il ne faut pas chercher à changer. La remise en question est essentielle, l’écoute aussi. En faisant preuve d’un minimum d’empathie, il est possible de modifier sa façon de voir les choses et de mieux comprendre ce que vivent les autres.

La remise en question

« Men are trash » ne fait donc pas spécifiquement référence à un homme en particulier mais au système dans lequel les hommes blancs hétérosexuels évoluent en tant que privilégiés.

Oui, c’est un fait, si vous êtes un homme blanc et hétérosexuel vous aurez plus de chances d’être acceptés dans la société.

Vous ne serez pas discriminé pour votre sexe, votre couleur de peau ou votre sexualité (et non, si on vous insulte parce que vous êtes blanc, ce n’est pas la même chose. Tu ne meurs pas parce que tu es blanc. Inutile d’utiliser des arguments fallacieux). Pourquoi vouloir le nier ? C’est pourtant agréable de ne pas être victime de ce type d’injustices ! Car on entend quand même certains hommes dire « moi aussi il m’arrive des trucs pas cool ». Remettons les choses dans leur contexte.

Cela ne veut pas dire qu’être un homme = vie sans problème. Cela signifie : moins de chance d’avoir des problèmes. Et ce n’est pas normal que certaines personnes ne partent pas avec les mêmes chances, surtout lorsqu’on parle de caractéristiques intrinsèques à un individu.

Alors, c’est si dur de comprendre ce que vivent les autres, d’essayer de les soutenir, plutôt que de tout ramener à soi et de se braquer ?

La réponse est oui. La remise en question n’est clairement pas facile et demande du temps. Accepter de faire partie des oppresseurs, ce n’est pas anodin. C’est la raison pour laquelle « men are trash » peut faire bondir ou rire les hommes. Ils ne vivent pas ce que les femmes vivent, pensent qu’elles fabulent. Car la femme a une image de manipulatrice hystérique prête à tout pour arriver à ses fins, depuis toujours. La fameuse Eve, pécheresse qui soumet Adam à la tentation ça vous dit quelque chose ? Alors peut-être que les femmes exagèrent pour se faire remarquer après tout.

Non, nous n’exagérons pas.

Dois-je rappeler les données factuelles citées plus haut ?

Et non, aucune minorité n’exagère. En tant que personne blanche, j’ai parfaitement conscience de mon privilège. Je n’ai jamais été discriminée à cause de ma couleur de peau. Et ce n’est pas normal que ce ne soit pas le cas pour tout le monde. Car oui, j’ai vu des personnes racisées ne pas avoir de poste à cause de leurs origines, et j’ai entendu des discours de proches. Individuellement, je ne suis pas coupable. Mais, je fais tout de même partie d’un système qui me protège en tant que blanche. Je ne suis donc clairement pas apte à remettre en question les expériences de personnes racisées. Et quand on dit « les blancs… » je ne me sens pas toujours concernée moi, mais je prends quand même en compte le discours.

C’est la même chose pour les femmes, les homosexuel.les, les transexuel.les, les handicapé.es.

Le fond plutôt que la forme

« Men are trash » c’est avant tout un moyen de faire prendre conscience que les femmes en ont marre d’être des victimes du sexisme. C’est bien plus grave que des débats sans fin sur la forme et des problèmes d’ego.

Ce type de slogan s’attaque donc à plus gros que Quentin qui s’énerve sur Twitter (no offense les Quentin). C’est une contestation. Un message de lutte contre un système inégalitaire. On pourrait aussi parler de l’acronyme « ACAB » (« All cops are bastards ») qui répond à l’injustice et à la violence du système policier. Michel peut être un très bon flic, aucune bavure. Il fait quand même partie d’un système de répression qu’il faut dénoncer (again, no offense les Michel).

Show me some respect : Men are trash

Ce n’est pas drôle d’être une femme et de vouloir être respectée. Les militant.es ne le font pas par plaisir mais pour faire bouger les choses et sont à la recherche de justice sociale, d’égalité.

Et non l’égalité ce n’est pas « on tient plus la porte aux femmes alors » et « ah bah on peut frapper les femmes du coup ». C’est quand même grave de penser ça ! Il faut qu’on dise au hommes de ne pas frapper les femmes car elles sont « vulnérables » et ce serait indigne de leur part pour qu’ils se retiennent ? Sérieusement ? Juste ne frapper personne parce que c’est mal, c’est pas envisageable ?

Les femmes cherchent seulement du respect. De la sécurité. L’égalité des chances. C’est plus important qu’ouvrir un pot de cornichons…

Alors il est grand temps de soutenir les femmes, et pas seulement parce qu’il s’agit de sa sœur ou de sa mère.

Sources

Est-il vrai en France un homme meurt tous les treize jours sous les coups de sa conjointe ? – Libération

Féminicides : « Les violences ne prennent pas de vacances » – Libération

What Women Mean When We Say ‘Men Are Trash’ – Huffington Post

4 Comments

  • Reply Clea 24 août 2019 at 15 h 49 min

    MERCI.
    J’aime beaucoup les derniers articles que tu produis en ce moment !

    • Reply affectueusementvotre 24 août 2019 at 22 h 01 min

      Merci à toi pour ce commentaire qui booste ! Et pour toutes tes interventions en général !

  • Reply eza Boto 8 novembre 2019 at 12 h 05 min

    Bonjour, je suis tombé sur le blog en cherchant des articles sur la surconsommation. Tu (je ne sais pas trop s’il faut tutoyer en tout c’est pas un manque de respect je te rassure d’ailleurs ce n’est pas le plus important) dis beaucoup de choses justes. Il y a des points avec lesquels je ne suis pas d’accord mais bon c’est quelques petites interrogations. Certaines femmes comme certains un hommes peuvent être « vulnérable » ; la proportion de femmes vulnérables peut être plus conséquente que celles des hommes la société fait que cela soit un fait. En gros pour résumer on pourrait interagir avec certaines catégories de personne parce qu’elles sont plus « vulnérables » et parce que c’est « mal ». Il peut exister des différences physiques, culturelles… Quand j’écoute certains féministes c’est on est tous pareils mais moi dans mon quotidien j’ai pas toujours cette impression peut être je me trompe. En tout cas bon long weekend à tous ceux qui me liront j’attends vos impressions.

    • Reply affectueusementvotre 8 novembre 2019 at 12 h 20 min

      Bonjour ! Merci pour ton commentaire !
      Les hommes et les femmes sont différents, d’un point de vue biologique, c’est certain. Ce que les féministes réclament c’est plus d’égalité dans la société ! Il n’y a aucune raison pour que les femmes soient payées moins à poste égal, qu’elles soient tuées en raison de leur sexe, qu’elles soient considérées comme « a mariées » ou « mariées », etc. Beaucoup de choses qui les rendent comme tu le dis vulnérables, sans raison valable !
      Bonne journée et bon week-end à toi aussi 🙂

    Laisser un commentaire