Pourquoi « men are trash » ?

Je le disais dans mon dernier article, j’ai envie de toucher à des sujets différents à présent, et particulièrement au féminisme.

Si vous êtes adeptes des réseaux sociaux et notamment de Twitter, vous devez connaître le slogan « men are trash ». Et pour cause, il fait beaucoup réagir, notamment les hommes.

« Men are trash » signifie littéralement « les hommes sont des déchets » et fait aussi penser à la célèbre phrase de notre enfance « les garçons à la poubelle ». On en avait déjà ras le bol du sexisme à l’école primaire apparemment…

Certains hommes le prennent personnellement et ne l’acceptent pas (disons même la plupart).

Dessin d'une personne qui crie : men are trash

Ces trois mots provoquant la discorde sont habituellement utilisés pour conclure sur le récit d’une situation sexiste. Ou pire.

Lorsqu’un homme a blessé, rabaissé, humilié une femme par exemple.

Mise en situation :

« Mon ex a diffusé mes nudes à ses potes. Men are trash. »

C’est une façon d’exprimer sa colère, face à des actes irrespectueux et graves, plutôt habituels, venant des hommes envers les femmes.

Pourquoi « men are trash » fait réagir ?

Ce qui ne passe pas auprès de la gente masculine ? Employer une généralité pour parler d’individus.

Les concernés se sentent injustement incriminés. Leur réponse : « Not all men » que l’on pourrait traduire par « Pas tous » ou « Moi je suis gentil par contre ». Les mêmes diront ensuite à leur fille, « Fais attention aux hommes »…

Ce que veut vraiment dire « men are trash »

« Men are trash » ne veut pas dire « chaque homme individuellement est un caca ». Cela signifie « chaque homme individuellement évolue dans une société qui l’autorise à être un danger et parfois même l’incite ». Pour preuve, c’est à la femme de s’en protéger. Elle doit l’accepter.

« Baisse la tête devant ce groupe d’hommes », « ne leur répond pas », « fais attention à ta tenue », « ne bois pas trop si tu ne connais pas ces hommes », « n’envois pas de nudes »…

Les hommes tuent les femmes.

Les hommes violent les femmes.

Les hommes se placent en position de dominants dans notre société.

Les hommes protègent les hommes.

Les femmes ne sont pas soutenues.

Les femmes sont responsables.

C’est un fait.

Dessin d'une femme qui pleure et texte : féminicides depuis le début de l'année

En 2017, d’après l’étude nationale sur les morts violentes au sein du couple, 109 femmes ont été tuées par des hommes et dans plus de 4% des cas, les hommes avaient été maltraités par leur conjointe. A l’inverse, 16 hommes ont été tués par des femmes et dans plus de 60% de cas les femmes avaient subi de la maltraitance.

Tous les hommes sont concernés et susceptibles d’avoir eu ou de tenir des propos misogynes, sciemment ou pas. Comme je sais que j’ai une part de racisme en moi. Nous nous sommes construits de cette manière. Ce n’est pas pour autant qu’il faut être fataliste et qu’il ne faut pas chercher à changer. La remise en question est essentielle, l’écoute aussi. En faisant preuve d’un minimum d’empathie, il est possible de modifier sa façon de voir les choses et de mieux comprendre ce que vivent les autres.

La remise en question

« Men are trash » ne fait donc pas spécifiquement référence à un homme en particulier mais au système dans lequel les hommes blancs hétérosexuels évoluent en tant que privilégiés.

Oui, c’est un fait, si vous êtes un homme blanc et hétérosexuel vous aurez plus de chances d’être acceptés dans la société.

Vous ne serez pas discriminé pour votre sexe, votre couleur de peau ou votre sexualité (et non, si on vous insulte parce que vous êtes blanc, ce n’est pas la même chose. Tu ne meurs pas parce que tu es blanc. Inutile d’utiliser des arguments fallacieux). Pourquoi vouloir le nier ? C’est pourtant agréable de ne pas être victime de ce type d’injustices ! Car on entend quand même certains hommes dire « moi aussi il m’arrive des trucs pas cool ». Remettons les choses dans leur contexte.

Cela ne veut pas dire qu’être un homme = vie sans problème. Cela signifie : moins de chance d’avoir des problèmes. Et ce n’est pas normal que certaines personnes ne partent pas avec les mêmes chances, surtout lorsqu’on parle de caractéristiques intrinsèques à un individu.

Alors, c’est si dur de comprendre ce que vivent les autres, d’essayer de les soutenir, plutôt que de tout ramener à soi et de se braquer ?

La réponse est oui. La remise en question n’est clairement pas facile et demande du temps. Accepter de faire partie des oppresseurs, ce n’est pas anodin. C’est la raison pour laquelle « men are trash » peut faire bondir ou rire les hommes. Ils ne vivent pas ce que les femmes vivent, pensent qu’elles fabulent. Car la femme a une image de manipulatrice hystérique prête à tout pour arriver à ses fins, depuis toujours. La fameuse Eve, pécheresse qui soumet Adam à la tentation ça vous dit quelque chose ? Alors peut-être que les femmes exagèrent pour se faire remarquer après tout.

Non, nous n’exagérons pas.

Dois-je rappeler les données factuelles citées plus haut ?

Et non, aucune minorité n’exagère. En tant que personne blanche, j’ai parfaitement conscience de mon privilège. Je n’ai jamais été discriminée à cause de ma couleur de peau. Et ce n’est pas normal que ce ne soit pas le cas pour tout le monde. Car oui, j’ai vu des personnes racisées ne pas avoir de poste à cause de leurs origines, et j’ai entendu des discours de proches. Individuellement, je ne suis pas coupable. Mais, je fais tout de même partie d’un système qui me protège en tant que blanche. Je ne suis donc clairement pas apte à remettre en question les expériences de personnes racisées. Et quand on dit « les blancs… » je ne me sens pas toujours concernée moi, mais je prends quand même en compte le discours.

C’est la même chose pour les femmes, les homosexuel.les, les transexuel.les, les handicapé.es.

Le fond plutôt que la forme

« Men are trash » c’est avant tout un moyen de faire prendre conscience que les femmes en ont marre d’être des victimes du sexisme. C’est bien plus grave que des débats sans fin sur la forme et des problèmes d’ego.

Ce type de slogan s’attaque donc à plus gros que Quentin qui s’énerve sur Twitter (no offense les Quentin). C’est une contestation. Un message de lutte contre un système inégalitaire. On pourrait aussi parler de l’acronyme « ACAB » (« All cops are bastards ») qui répond à l’injustice et à la violence du système policier. Michel peut être un très bon flic, aucune bavure. Il fait quand même partie d’un système de répression qu’il faut dénoncer (again, no offense les Michel).

Show me some respect : Men are trash

Ce n’est pas drôle d’être une femme et de vouloir être respectée. Les militant.es ne le font pas par plaisir mais pour faire bouger les choses et sont à la recherche de justice sociale, d’égalité.

Et non l’égalité ce n’est pas « on tient plus la porte aux femmes alors » et « ah bah on peut frapper les femmes du coup ». C’est quand même grave de penser ça ! Il faut qu’on dise au hommes de ne pas frapper les femmes car elles sont « vulnérables » et ce serait indigne de leur part pour qu’ils se retiennent ? Sérieusement ? Juste ne frapper personne parce que c’est mal, c’est pas envisageable ?

Les femmes cherchent seulement du respect. De la sécurité. L’égalité des chances. C’est plus important qu’ouvrir un pot de cornichons…

Alors il est grand temps de soutenir les femmes, et pas seulement parce qu’il s’agit de sa sœur ou de sa mère.

Sources

Est-il vrai en France un homme meurt tous les treize jours sous les coups de sa conjointe ? – Libération

Féminicides : « Les violences ne prennent pas de vacances » – Libération

What Women Mean When We Say ‘Men Are Trash’ – Huffington Post

31 Comments

  • Reply Clea 24 août 2019 at 15 h 49 min

    MERCI.
    J’aime beaucoup les derniers articles que tu produis en ce moment !

    • Reply affectueusementvotre 24 août 2019 at 22 h 01 min

      Merci à toi pour ce commentaire qui booste ! Et pour toutes tes interventions en général !

  • Reply eza Boto 8 novembre 2019 at 12 h 05 min

    Bonjour, je suis tombé sur le blog en cherchant des articles sur la surconsommation. Tu (je ne sais pas trop s’il faut tutoyer en tout c’est pas un manque de respect je te rassure d’ailleurs ce n’est pas le plus important) dis beaucoup de choses justes. Il y a des points avec lesquels je ne suis pas d’accord mais bon c’est quelques petites interrogations. Certaines femmes comme certains un hommes peuvent être « vulnérable » ; la proportion de femmes vulnérables peut être plus conséquente que celles des hommes la société fait que cela soit un fait. En gros pour résumer on pourrait interagir avec certaines catégories de personne parce qu’elles sont plus « vulnérables » et parce que c’est « mal ». Il peut exister des différences physiques, culturelles… Quand j’écoute certains féministes c’est on est tous pareils mais moi dans mon quotidien j’ai pas toujours cette impression peut être je me trompe. En tout cas bon long weekend à tous ceux qui me liront j’attends vos impressions.

    • Reply affectueusementvotre 8 novembre 2019 at 12 h 20 min

      Bonjour ! Merci pour ton commentaire !
      Les hommes et les femmes sont différents, d’un point de vue biologique, c’est certain. Ce que les féministes réclament c’est plus d’égalité dans la société ! Il n’y a aucune raison pour que les femmes soient payées moins à poste égal, qu’elles soient tuées en raison de leur sexe, qu’elles soient considérées comme « a mariées » ou « mariées », etc. Beaucoup de choses qui les rendent comme tu le dis vulnérables, sans raison valable !
      Bonne journée et bon week-end à toi aussi 🙂

  • Reply Emy 26 janvier 2020 at 10 h 29 min

    Ouah, cet article est super! Je cherchais par hasard Men are trash sur internet, je prenais ça pour quelque chose d’excessif pour être honnête… Je m’attendais à trouver des meufs ultra hystériques ou autre (dans ma grande naÏveté) mais tu viens de me prouver que cette idée est en fait hyper importante ! C’était super intéressant et bien expliqué! J’ai été convaincue par mon entourage que ce  »men are trash » était un slogan de meuf extrême et qui cherchait juste à se donner un  »genre » alors voir quelqu’un qui est capable d’expliquer avec calme et clarté que ce slogan vise juste à se défendre en quelque sorte et que NON il n’englobe pas tout le monde, ça fait du bien. J’ai tellement entendu dans les débats entre amis le fameux mec qui dit  »euh nous aussi on a des problèmes hein » que ça m’a fait plaisir de le voir ici! Bref tout ça pour dire que c’est un super article et merci de l’avoir posté il est très instructif 🙂

    • Reply affectueusementvotre 26 janvier 2020 at 11 h 57 min

      Merci énormément pour ce commentaire. C’est exactement ce que je voulais faire en écrivant cet article. Je suis ravie que ça t’ai permis de comprendre et surtout de déconstruire l’idée que tu avais à la base. Certaines personnes sont agressives et c’est justifié. Ce n’est pas de l’hystérie. C’est un ras le bol qui s’exprime parfois violemment car ce que vivent les femmes est violent. En tout cas merci encore pour ton commentaire qui m’a mis du baume au coeur !

  • Reply newmajor117 13 mars 2020 at 13 h 54 min

    Je me permet de donner mon avis d’homme, vu que vous ne m’avez pas l’air d’être le genre de femme bornée ou hystérique. Je vais aborder point par point ce texte (il y a des choses à dire je trouve) mais je ne cherche pas l’affrontement mais le débats, n’y voyez aucune attaque personnelle.

    Quand vous dites que men are trash est un équivalent moins gentil de « les garçons à la poubelle » Je trouve (même si vous avez raison techniquement)
    que c’est aussi sexiste et irrespectueux qu’envers les femmes, donc quand vous dites « On en avait déjà ras le bol du sexisme à l’école primaire apparemment…  »
    Je trouve pas que c’est une conclusion logique, je pense que le respect de chacun doit être mutuel.
    Je ne vois pas pourquoi nous devrions accepter d’être insulter, que la cause soit noble ou non. Au passage c’est la même remarque (à Marseille) pour ces
    femmes qui dégradent les murs avec des tags.
    En général quand je vois ce genre de femmes je fuis, je ne leurs accorde même pas de l’attention.

    Ensuite quand vous dites « Mon ex a diffusé mes nudes à ses potes » Je suis d’accord c’est pas bien de le faire mais c’est la faute à pas de chance, des ébats que j’ai eu
    aucun de mes amis n’a rien vu et aucun de mes amis n’est au courant et jamais je ne les diffuserais.
    Sinon j’ai en tête l’histoire d’un adolescent qui est allé sur des sites osé et qui s’est montrer en cam, je ne sais pas qui etait derrière la webcam (homme ou femme) mais elle lui a fait du chantage et il s’est suicidé, les femmes ne sont pas les seules a avoir ce problème ( pas dans le même contexte, je vous l’accorde)
    Sur le Pourquoi <> Je suis d’accord.
    Maintenant je répond aux affirmations ( ce sont bien des affirmations ?).
    chaque homme individuellement évolue dans une société qui l’autorise à être un danger et parfois même l’incite (quand ? à quel moment ? Je ne doit pas être né au bon endroit dans la société,
    si jetait naît dans les profondeurs d’une cités peut être mais je suppose que la bas ça doit pas être l’unique problème.
    « Baisse la tête devant ce groupe d’hommes » dans les cités sinon je vois pas à quel moment.
    « ne leur répond pas » ça dépend ce qu’ils te veulent mais en général quand tu rencontre des gens chelou tu ne répond pas, ça s’applique tout autant aux hommes.
    « fais attention à ta tenue » Pas d’accord, tu peux t’habiller comme tu veux, pas n’importe ou (genre devant jean-michel qui n’a jamais toucher une femme et qui veut faire
    le kakou devant ses potes au lycée ou dans la rue)
    « ne bois pas trop si tu ne connais pas ces hommes » j’ai un ami qui a fait un coma éthylique et qui s’est fait volé de l’argent et ses affaires donc ça s’applique à tous, même aux hommes
    « n’envoie pas de nudes » encore une fois ça dépend ( moi je ne les partages pas) mais dans le doute protège toi et n’accepte pas, c’est important.

    <<Les hommes tuent les femmes.» les femme tuent des hommes aussi.
    <> Je suppose que les femmes violent des homme aussi mais c’est (je trouve) vachement minimiser, si une femme viole un homme il n’auras aucun crédit et tout ses potes vont se moquer de lui, même si c’est vrai que la majorité des viols sont des femmes.
    D’où le rôle important de la prostitution (qui serais encadrer) mais c’est un autre débat.
    <> à quel moment ?
    <> pas moi dans ce cas, je ne protège que la logique, quand il y a des dérives je pense qu’il faut en parler, d’un coté comme de l’autre.
    <> elles ne l’on jamais autant été.
    <> de quoi ?
    Sinon pour l’image ne n’aime pas le terme féminicide, soit on utilise homicide (action de tuer un autre être humain) soit on invente un mot pour le meurtre d’homme, pas besoin d’inventer un terme spécifiquement pour les femmes, un meurtre d’un coté comme de l’autre est très grave. c’est aussi ce que je reproche au féminisme mais j’en parlerais en conclusion.
    Paragraphe de la remise en question.
    <> les fameux hommes hétéros sis blanc privilégiés, cette chimère, je l’avais oublié.
    <> à quel moment ?

    Sinon pour le reste je suis un homme blanc, hétéro et pourtant quand jetait jeune j’ai été rejeté jusqu’au bts (ou les problèmes ce sont arrêter,), pendant toute la durée de l’école primaire je n’ai pas eu d’amis pourtant je n’ai jamais embêter ou provoquer quelqu’un. je n’essaie pas d’émouvoir mais de faire comprendre qu’il ne faut pas fabuler, tout le monde a des problème mais personne ne veut en avoir. il y a juste des gens qui se plaignent moins que d’autres.
    après dans certaines école dans lesquels je suis passé il y avait des gens raciste aussi (il y avait que des gens qui se prétendais tunisiens ou autre) mais je les ai royalement ignorer.

    Pour continuer <> c’est la aussi dans les deux sens, en se qui concerne la garde d’un enfant c’est quasiment toujours à la femme qu’il reviens, ce qui amène des dérives par exemple (je donnerais des exemple si vous me le demandez, parce que répondre à ce texte nécessite un développement qui prend du temps….
    BEAUCOUP de temps).
    ensuite pour :
    <> Moi aussi j’avais des amis homo, noir, arabe, musulman et aucun n’a pourtant eu de problemes.
    <> Je te remercie de n’avoir écrit qu’un seul mot en écriture inclusive, c’est moche et illisible comme écriture.

    En conclusion, Je pense qu’il serais temps si vous cherchez l’égalité parfaite d’inclure tout le monde, même Quentin mâle alpha god hétéro sis blanc.
    Je pense qu’il faudrait un féminisme pour tout le monde, tout le monde subit le harcèlement, tout le monde est susceptible d’être volé ou humilié.
    Ce que je reproche souvent aux féministes c’est que : beaucoup n’écoutent pas les autres et s’isole avec des gens qui ont les même idées, sont parfois agressives, ect
    Voila c’était mon avis, n’hésitez pas à me poser des questions. Il est probable que j’ai mal formuler ou écrit mes phrase, je ne me suis pas relu.

    Cordialement,
    newmajor117, mâle alpha god hétéro sis blanc

  • Reply Ancel-James 12 mai 2020 at 1 h 45 min

    Bonsoir,
    Je suis un homme et j’ai lu votre article avec attention.
    J’ai été intéressé par l’analogie entre la minorité des femmes et celle des personnes de couleur (vous dites entre autres que vous vous rendez compte de votre privilège d’être blanche au sein de notre société, et l’admettez volontiers).
    Du coup on pourrait dire que pour un homme, entendre « Men are trash » c’est un peu équivalent à entendre « White are trash » quand on est une blanche ou un blanc.
    En tant que blanche, si vous entendez une personne de couleur dire « white are trash » (ou même « all white are trash » car maintenant on entend « all men are trash ») est ce qu’instinctivement vous n’allez pas vouloir expliquer que vous êtes blanche mais ne vous sentez pas spécialement concernée (si c’est bien votre cas ! 🙂 même s’il est vrai que des personnes de votre couleur ont des comportements répréhensibles vis-à-vis des minorités ?
    Ou alors l’esprit de « men are trash » c’est, en tant que blanche/blanc d’accepter l’expression « white are trash » car elle signe le fait de reconnaître qu’en tant que tel, nous sommes privilégiés dans cette société, c’est bien ça ?
    Je pose la question sans arrière pensée, juste pour essayer de comprendre 🙂

    • Reply affectueusementvotre 12 mai 2020 at 18 h 16 min

      Bonjour, merci pour votre commentaire. C’est assez comparable en effet ! Et dans ce cas je me sens clairement concernée en tant que personne blanche. Ce n’est pas agréable mais c’est un fait. Le système est blanc et est conçu pour les blancs. Et en effet on pourrait très aisément dire « white are trash » vu comment on se comporte. Il s’agit avant tout d’écouter les victimes, en laissant de côté son ego et en essayant de comprendre ce qu’il se passe !

  • Reply Teotl 27 mai 2020 at 21 h 35 min

    Je suis un mec blanc et je trouve parfaitement légitime l’expression men are trash . D’ailleurs, je remarque que même si j’ai toujours eu l’impression d’être une bonne personne avec tout le monde, cela m’a demandé un grand travail pour réaliser que certains de mes comportements étaient sexistes . Par exemple, dans les discussions en groupe, en tant que mec depuis l’enfance on nous apprend à trouver ça normal de parler plus que les femmes, on ne s’en rend même pas compte ! Je pense que nous les mecs, même alliés du féminisme ne devons pas nous dire « c’est bon je suis progressiste bonne conscience LV99 », nous devons analyser nos rapports avec les autres et oser se demander si l’on a pas eu un comportement déplacé tout simplement car nous sommes éduqués pour ne même pas nous rendre compte que nous sommes sexists ! Autre exemple, je me suis pas mal de fois surpris à faire la morale à des meufs sur des sujets féministes sans me rendre compte une seule seconde que mes interventions participaient à invisibliser les concernées .

    Les femmes se battent pour l’égalité et c’est super, mais nous aussi les Hommes nous devons faire des efforts en ce sens, nous avons d’ailleurs plus d’efforts à fournir que les femmes puisque nous (en tant que groupe dans une certaine culture) somme la cause du problème .

    Cependant, c’est triste à dire mais il a fallu que je me sente jugé et infériorisé sur d’autres critères que mon sexe ou ma couleur pour comprendre à quel point il était important de faire des efforts . Je dis c’est triste car honnêtement, quand on est dominant, n’ayant jamais connu de domination il est très difficile de prendre conscience de ces prblématique .

    PS : je me dis que si j’étais une femme je serais super vénère, merci de pas faire de grosse révolution violente lol

    • Reply affectueusementvotre 28 mai 2020 at 11 h 58 min

      MERCI !
      En commençant à lire ton commentaire j’ai eu très peur. Mail c’est tellement agréable de voir un homme qui comprend ! Qui met de côté son ego pour faire avancer les choses. Ça fait plaisir et ça apporte un peu d’espoir.
      Les hommes ont un grand rôle à jouer comme tu le dis, ils doivent eux aussi déconstruire la masculinité toxique. Et ça commence par essayer de se remettre en question, faire preuve d’honnêteté et ensuite défendre l’égalité en tant qu’allié.
      Cet article est en effet plutôt posé, le but était d’attirer les hommes et leur faire comprendre ce qu’il se passe. Mais la violence est aussi nécessaire pour faire réagir. Si on ne donne pas de coup de pied dans la fourmilière les choses ne vont pas changer. La non violence et la violence sont complémentaires.
      En tout cas merci énormément pour ton commentaire !

  • Reply SofiKL 7 juin 2020 at 21 h 32 min

    Je suis une femme et je trouve, au mieux, l’expression très mal choisie, au pire, perverse. Si l’idée derrière « men are trash » est de ne parler qu’une partie d’eux, alors il faut dire « some men are trash ». Généraliser en insultant la moitié de la population, même pour servir une cause juste, ne m’a pas l’air d’être le chemin vers plus d’égalité.

    • Reply affectueusementvotre 16 juin 2020 at 12 h 18 min

      En écrivant quelque chose du type « some men are trash» ça implique qu’il ne s’agit pas un problème societal mais individuel. Que les hommes qui agressent sont malades, différents. Mais que les autres sont ok et n’ont rien à se reprocher. Ce qui est faux. Tous les hommes se construisent avec des normes néfastes (culture du viol, sexisme). « Men are trash » comme je l’ai écrit, fait référence à ce qu’est un homme d’après les diktats de la société : virilité, puissance, domination. La masculinité toxique en somme. Il ne s’agit pas d’ego mais de prise de conscience.

  • Reply Anonyme 14 juillet 2020 at 14 h 53 min

    Peut on espérer un changement d’une personne ou d’un groupe si, pour ce faire, on l’insulte ?

    De plus, si un slogan (sans même parler des généralités qui ne sont pas bonnes à faire) doit être suivit d’une explication de 3 pages pour être sur qu’il est bien compris, est ce vraiment un bon slogan ?

    Et pour pousser le bouchon un peu plus loin, admettons que je ne connaisse rien au mouvement féministe et que je tombe là dessus, comment faire la différence entre ça et une autre généralité comme par exemple « tous les arabes sont des voleurs » ?

    Je vais simplement me dire « la personne fait de son vécu une généralité sans prendre de recul et avoir un regard critique et hop, men are trash ».

    Pour finir, j’aimerais être le plus clair possible : La société dans laquelle nous vivons en occident est indéniablement sexiste et beaucoup de choses doivent changer.

    Mais je n’ai jamais réussi à rallier quelqu’un à ma cause en disant « Eh, le connard, t’es vraiment un connard ».

    TLDR : Vive le fond, pas la forme.

    • Reply affectueusementvotre 14 juillet 2020 at 15 h 17 min

      Bonjour quelqu’un, dommage de ne pas pouvoir parler en s’adressant au moins à un prénom.
      Je ne vais pas répondre car je n’ai vraiment pas le temps désolée. Il y a énormément de ressources sur internet, de personnes militantes qui font un gros boulot pour éduquer les gens. Il suffit de chercher 🙂 Encore une fois, il faut voir plus loin que son ego et croire les victimes.

      • Reply Anonyme 14 juillet 2020 at 16 h 01 min

        Bonjour,
        Merci de la réponse si rapide,
        Mais je dois bien avouer que j’aurais préféré ne pas en avoir plutot que « pas le temps, redescend un peu et va lire, bisou ».

        Quant à l’anonymat, m’est avis que sur l’internet, être Francis, xXDarkSasukeXx ou LaFranceAuxFrancais ne peut qu’influencer le débat. Alors que l’anonymat permet selon moi de garder une certaine neutralité. Sinon moi c’est Balibop.

        M’enfin tant pis, j’essaierai de trouver les réponses ailleurs.

        Joyeux été.

        • Reply affectueusementvotre 14 juillet 2020 at 16 h 18 min

          Ce n’est pas que je ne veuille pas éduquer, c’est juste que ta remarque, ça doit être la centième que je reçois et j’avoue être fatiguée d’y répondre alors qu’en se renseignant, la réponse on la trouve. J’ai souvent l’impression qu’au lieu de vouloir comprendre, il y a une volonté de laver son honneur et de se dédouaner.
          Le patriarcat tue, et pas que les femmes.
          80% des feminicides sont causés par les hommes. Donc men are trash oui. Rien contre toi personnellement, si tu considères n’avoir jamais participé à cette oppression d’une quelconque manière (un peu forcer sa copine à avoir une relation et elle finit par céder, n’avoir rien dit à son pote qui partage les nudes de son ex, …). C’est un système et tout le monde doit se remettre en question, surtout les hommes. Si tu as Instagram, il y a beaucoup de comptes avec énormément de contenu à ta disposition. Avouer avoir des comportements sexistes, c’est le premier pas (et moi aussi j’ai des comportements sexistes).
          Merci pour ta compréhension ! Je te souhaite de belles remises en question et apprentissages pour cet été !

  • Reply Anonyme 14 juillet 2020 at 16 h 45 min

    Le fait est que je suis d’accord avec tout ce que tu dis. Sauf sur ce « Donc men are trash oui ».

    Comment ne pas prendre ça pour moi si je suis un homme ? Ya zéro nuance dans cette phrase.

    Les hommes sont des ordures, je suis un homme donc je suis une ordure.

    Et pour l’argument de la majorité, j’aime l’idée que les minorités aient le droit de s’exprimer. Et s’il y a une minorité d’hommes qui ne sont pas des ordures, alors pourquoi ne pourrait elle pas revendiquer son mécontentement face à ce slogan ?

    Quant aux réseaux sociaux, j’ai rien du tout à part Twitter récemment. Et quel enfer.

    Désolé pour les questions à la chaine mais j’ai vu marqué « aime débattre et discuter » alors j’ai tenté le coup.
    Maintenant, l’argument de « Jsuis en vacances, pas envie de me casser la tête » est plus que recevable, je dois l’avouer.

    • Reply affectueusementvotre 14 juillet 2020 at 16 h 57 min

      Cette minorité d’hommes ne meurt pas car ils sont des hommes. Cette minorité d’homme devrait se rallier aux femmes et les comprendre. Les soutenir.
      Ce slogan d’après moi sert à forcer tous les hommes à se remettre en question. Si on avait dit « some men are trash » aucun homme ne se serait remis en question. Et ça ne changerait rien. Malheureusement tous les hommes sont concernés même si cela ne veut pas dire qu’ils sont tous des agresseurs. Mais ils font partie de ce système et le maintiennent.
      En effet Twitter, c’est très dur car c’est compliqué de vraiment débattre, les gens se confortent dans leurs idées et peuvent être très virulents.
      C’est normal d’avoir voulu débattre, j’ai pas voulu être désagréable. Mais j’ai souvent affaire à des gens qui ne veulent pas débattre, qui veulent juste avoir raison. Et c’est une perte de temps…

  • Reply Anonyme 14 juillet 2020 at 17 h 30 min

    « Cette minorité d’homme devrait se rallier aux femmes et les comprendre. Les soutenir. »
    Eh beh oui. Je suis tout à fait d’accord encore une fois. Mais ça donne pas envie quand on se fait insulter.

    Tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens.

    Je ne dis pas qu’il aurait fallu dire Some men are trash, parce qu’effectivement, ça le vide de sa substance.
    Ce que je dis, c’est que je trouve qu’on fait rapidement des amalgames et des raccourcis de raisonnement aujourd’hui.
    Et ce que j’ai lu sur twitter n’a fait que me conforter dans cette pensée.

    « Malheureusement tous les hommes sont concernés même si cela ne veut pas dire qu’ils sont tous des agresseurs. Mais ils font partie de ce système et le maintiennent. »

    Rebelote, je suis d’accord. Mais il manque pour moi quelque chose dans ce propos. Car si tous les hommes sont concernés, au moins une partie des femmes l’est aussi (je passe sur les proportions) car elles participent à l’éducation autant, si ce n’est plus, que les hommes.
    Et finalement, ce n’est pas un changement qui concerne seulement les hommes selon moi, mais toute la société d’une manière générale.
    D’où l’apparition des études de genre qui pointent du doigt les pratiques sexistes.
    Et, pour finir, je pense que le fait de ne pas faire de distinction la dedans pousse ceux qui pourraient essayer de se remettre en question à se braquer plutôt que d’écouter les arguments des personnes concernées.

    TLDR : Toute forme d’extrémisme n’est pas bonne à prendre en mon humble avis.

    • Reply affectueusementvotre 14 juillet 2020 at 17 h 47 min

      Ça ne donne pas envie… on n’est pas là pour donner envie on est là pour alerter et se révolter. Les femmes qui meurent sous les coups de leurs conjoints, les actes homophobes,… ça ne donne pas envie de soutenir ? Il faut croire que non en effet, il faut attendre que les hommes soient blessés dans leur ego pour qu’ils s’intéressent un peu au souci. Il y a un moment où les gens sont en colère, c’est légitime. Et leur dire « eh oh arrêtez d’être méchants avec nous » c’est aussi ultra violent. C’est passer plus de temps à dire « bon heu le message la ca va pas, trouvons autre chose» plutôt que d’agir pour changer les choses.
      Se dire « tiens, il y a de la colère, contre les hommes, pourquoi ? » c’est tout ce qu’on demande. Plutôt que « non moi je suis un homme et j’ai rien à me reprocher donc y’a pas de problème ».
      Oui cela concerne aussi les femmes car elles élèvent les enfants. Du coup, les hommes devraient se battre pour pouvoir élever autant leurs enfants que les femmes. Laisser cette charge aux femmes, c’est injuste.
      Ça concerne bien sûr la société, dominée par les hommes blancs. C’est factuel. Ça part de là.
      Vouloir mettre fin au patriarcat ce n’est pas extrême, c’est normal. Car il créé des inégalités qui tuent.

      • Reply Anonyme 14 juillet 2020 at 18 h 40 min

        « je suis un homme et j’ai rien à me reprocher donc y’a pas de problème »
        Ce n’est pas la teneur de mon propos. Si c’est ce qui en ressort alors je me suis mal exprimé ou tu n’as pas bien compris ce que je voulais dire.
        Ce que je pense c’est que pour faire comprendre quelque chose à quelqu’un, la réaction sanguine n’est pas la plus adaptée.
        Et que si le but est de mettre un coup de pied dans la fourmilière, je juge ça maladroit.
        Car j’imagine que cela doit provoquer plus de jugements hâtifs que de réflexion.
        Et, encore une fois de ce que j’ai vu, twitter n’est pas là pour me contredire. (Mais peut être que ce n’est pas un bon exemple)
        Maintenant, je conçois qu’être victime d’abus dans l’indifférence générale doit être une horreur à vivre. D’où l’importance de la prise de parole et de la visibilité.
        Mais ce n’est pas une raison pour manquer de discernement.
        J’imagine que ça doit paraitre un peu pipou face à la réalité des choses mais c’est mon point de vue.
        M’enfin, pour terminer, j’ai eu les réponses que je cherchais, merci d’avoir pris le temps de répondre. J’ai compris qu’il y avait un ras le bol tel qu’il efface certaines nuances. Et vu l’état des choses aujourd’hui, je peux l’imaginer.

        • Reply affectueusementvotre 14 juillet 2020 at 18 h 46 min

          Non je ne parlais pas de toi en particulier mais de la grande majorité des retours qu’on a quand on parle de tout ça.
          Malheureusement, si on en arrive à ces réactions, à ces prises de parole, c’est que rien d’autre ne marche. Et ça vaut pour le racisme et l’homophobie aussi.
          Je t’invite vivement à lire des ouvrages féministes comme « une culture du viol à la française », « sorcières la puissance invaincue des femmes », « King Kong théorie » ou « beauté fatale » par exemple.

  • Reply Olivier 1 août 2020 at 12 h 53 min

    Ainsi, en tant que blanche, vous êtes une privilégiée, dominante, qui « racise » des dominés et qui profite de leur exploitation. Vous ne verriez donc aucun inconvénient à ce que l’on proclame : « Les blanches sont des ordures » ou « Les blanches sont des salopes », Seulement, il se trouve qu’on ne le dit pas – et vous non plus. Étonnant, non ?

    • Reply affectueusementvotre 1 août 2020 at 12 h 57 min

      Bonjour, si vous aviez lu les autres commentaires, vous auriez vu qu’en effet ça ne me dérange pas. Je préfère « white people are trash » ça englobe plus. Et je me sens concernée en tant que blanche, mais pas en tant qu’individu, car je travaille à faire évoluer les choses en tant qu’alliée.
      Vous êtes plus heurté par les paroles que les actes, que les féminicides. Je trouve ça très dommage.

      • Reply Alix 12 août 2020 at 15 h 06 min

        Bonjour,
        La formulation « je me sens concernée en tant que blanche, mais pas en tant qu’individu » me laisse quelque peu sceptique.
        Du coup je peux dire la même chose sur men are trash, je me sens concerné en tant qu’homme mais pas en tant qu’individu (beaucoup abusent mais pas moi), et hop, conscience tranquille.

        • Reply affectueusementvotre 12 août 2020 at 16 h 01 min

          Bonjour. Si tu te sens concerné en tant qu’homme, tu peux quand même te sentir concerné.
          Ce que je voulais dire c’est que même si on se pense irréprochable, en tant qu’homme ou blanc on a quand même des choses à revoir. Mais cela ne veut pas dire que tu es une personne horrible.

  • Reply Olivier 1 août 2020 at 15 h 24 min

    Qu’est-ce qui vous autorise à prétendre que je suis plus « heurté » par les paroles que par les actes ? Les assassinats et les meurtres, qu’ils soient commis par des hommes ou par des femmes, sont réprimés beaucoup plus sévèrement par la loi que les injures raciales ou sexistes, et c’est très bien ainsi. Il n’en reste pas moins que les mots sont importants. Dire « des hommes » ou « les hommes », cela n’a pas le même sens en français : un enfant apprend cela dès l’école primaire. Et il n’est pas nécessaire d’être un grand logicien pour savoir que dire « les hommes sont mortels » ou « tous les hommes sont mortels », c’est, dans un cas comme dans l’autre, énoncer une proposition universelle affirmative.Dès lors, affirmer que « Les hommes sont des ordures » et soutenir après, contre la grammaire et la logique, que cela ne signifie pas que tous les êtres de sexe masculin sont des ordures, c’est se moquer du monde. Cette phrase signifie-t-elle, comme vous le suggérez ensuite, que les hommes vivent dans un système qui leur permet de se comporter comme des ordures, ce que font certains, mais pas tous ? Eh bien, si c’est cela la vérité, pourquoi ne pas la dire tout simplement ? Pourquoi lui substituer une formulation à la fois mensongère et insultante ? Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde, disait à peu près Camus.

    Et si cette phrase est simplement une manière, acceptable et anodine, « d’exprimer sa colère face à des actes irrespectueux et graves », alors on ne voit pas pourquoi quelqu’un qui a été cambriolé trois fois par des Arabes n’aurait pas le droit, lui aussi, d’exprimer sa colère en proclamant que « tous les Arabes sont des voleurs ». Seulement, s’il le faisait, il serait traduit devant le tribunal correctionnel pour y répondre du délit d’incitation à la haine raciale. Les féministes qui clament que « tous les hommes sont des ordures » savent qu’elles ne risquent rien de ce côté-là. Elles ajoutent donc la lâcheté à la méchanceté.

    • Reply affectueusementvotre 1 août 2020 at 15 h 37 min

      D’accord Olivier.

      • Reply Loussi 17 octobre 2020 at 0 h 25 min

        Ah on n’est pas tirées d’affaire avec des idiots pareils… ou je vais dire des « durs d’oreilles » puisque certains vont encore mal le prendre. Courage et bravo pour ta patience! Il suffit d’élever un peu la voix et on se fait taxer d’hystériques, traiter de lâches, de putes, de mal-baisées et j’en passe… Merci pour ton article très chouette, simple et efficace!

        • Reply affectueusementvotre 17 octobre 2020 at 10 h 06 min

          Merci Loussi pour ce commentaire !

    Laisser un commentaire