Mood // c’est parti

Combien de temps ? Des mois. Depuis rien par ici. Je me suis demandée si j’avais encore envie d’écrire sur le blog. Je n’avais pas envie de me forcer. Alors j’ai laissé passer le temps. Je me suis laissé du temps. J’ai dessiné. Et j’ai entrepris de nouveaux projets. Je vous en parle ?

J’ai relu mon article d’il y a environ deux ans à propos de mon changement de vie. Lorsque j’ai quitté mon ancien boulot. Et je remets ça.
J’en avais déjà pas mal parlé, j’ai envie de voyage. De liberté. J’ai toujours voulu m’évader. J’en avais d’ailleurs parlé ici en début d’année 2019.

Alors, c’est parti (laisse Nadya en dehors de tout ça s’il te plait).

Revenons quelques mois en arrière.

Nous sommes en aout, et je quitte mon job. Au programme : du voyage (bein oui hein tu t’en doutais) et de l’entrepreneuriat. J’ai envie de tenter des choses, de travailler pour moi. Même si je suis clairement perdue. Photo, dessin, je ne sais pas trop dans quelle direction me diriger.

En octobre, on retourne chez nos parents. Pendant une période courte mais indéterminée. Et puis il y a l’Islande. La claque. Des paysages rudes mais magnifiques. Le point un peu embêtant c’est que l’on a pris l’avion et roulé avec un véhicule motorisé, ceci étant donc loin d’une démarche slow. Mais quelle liberté. Une liberté qui nous encourage dans notre autre projet. Celui de se balader en Europe. Et cette fois, on essaiera de se passer de l’avion.

J’ai eu envie de me lancer dans différentes activités, la photographie, le dessin. Des choses que je ne m’étais pas permise de développer car trop artistiques, peu mises en avant dans notre société, sans avenir. J’ai suivi une voie classique, comme un bon petit soldat. Mais maintenant, j’ai besoin d’autre chose.

J’en parlais dans un article précédent, c’est un gros changement pour moi. Et pour le blog.

Et puis j’ai changé de tête. J’ai oxydé mes cheveux pour les teinter de blanc. J’ai toujours trouvé ça joli et je n’avais jamais osé. La liberté je vous dis. Je me suis faite tatouer. Pour me souvenir éternellement de ce sentiment. De ce nouveau départ.

Étais-je en crise ? Ce que je sais c’est que ça m’a fait beaucoup de bien.

Notre road trip approchait, j’avais hâte. Et soif. Soif de cette liberté.

Début 2020. Que dire de 2020… ça a été une période compliquée pour un tas de gens. Mais avant le coronavirus, j’ai eu un autre « signe du destin » comme on m’a dit.

Un accident de voiture. Une fracture du fémur. Et l’impression d’avoir échappé à la mort en prime. C’est arrivé en mars. A l’aube de notre départ pour l’aventure. Comme si on voulait me faire passer un message. Ralentir ? Ce n’est pas mon genre. Mais je n’ai pas eu le choix. Plusieurs mois alitée.

Et donc le coronavirus qui se pointe pour parfaire un peu tout ça. Ne pensez pas que je me plains. Je ne suis pas morte, le coronavirus ne m’a pas touchée, je suis chez mes parents, à la campagne, avec un jardin. J’ai donc pu prendre du recul et travailler sur mon deuxième projet, le seul qui pouvait avancer : créer notre société.

Se lancer. Tenter et se faire confiance. Ce n’est pas facile, on a l’impression qu’on ne va jamais y arriver. Que l’on va devoir faire une croix sur ses attentes. Mais on y va quand même.

Et c’est le moment de vous montrer de quoi ça a l’air. Si vous êtes toujours là, car il y a de grandes chances pour qu’une bonne partie d’entre vous ait abandonné haha !

Je vous présente donc le studio La Roche Rose, composé de mon compagnon et de moi même. On se lance dans le graphisme et l’illustration. On a envie de faire des dessins, des logos, des identités visuelles. C’est dans ce projet que l’on va se concentrer, c’est pourquoi je ne serai plus très présente par ici.

Alors qu’est-ce que va devenir mon blog ? Je compte le laisser ouvert mais je ne pense pas y écrire de si tôt. Cela ne veut pas dire que ça n’arrivera plus jamais. J’espère en tout cas vous avoir aidé à ma façon par ici. Et si vous voulez continuer à suivre mes péripéties, je serai présente sur Instagram. Je n’y parle plus de mode éthique même si c’est un sujet que je trouve important, mais d’avantage de féminisme, qui m’anime beaucoup. Et n’hésitez surtout pas à venir me faire un petit coucou si vous venez d’ici.

Je vous souhaite d’être épanoui.es et de pouvoir vivre au maximum vos rêves.

La bise

Signé Affectueusement votre

2 Comments

  • Reply So 14 septembre 2020 at 19 h 19 min

    Bonjour Gaëtane, j’espère que vous laisserez votre blog ouvert pour que les autres puissent en profiter car il n’est pas simplement un blog de mode et beauté comme on en voit plein sur le net. Je viens juste de découvrir le vôtre il y a seulement quelques mois 🙂

    Je n’ai vraiment pas de bol, à chaque fois que je tombe sur un site que j’aime bien, au bout d’1 an ou 2, l’auteure change de vision et/ou de vie 🙂
    Je dois avoir un train de retard.
    En parlant de train de retard, l’autre jour je me suis abonné à un blog parce que je croyais l’auteure vegan et en fait, entre temps, elle ne l’ai plus du tout. Je n’avais pas le temps de tout lire…

    Cela me rappelle, il y a quelques années, une blogueuse avec qui j’étais en contact, a décidé de tout laisser tomber, trop « virtuel ». C’était une des pionnière de soins de beauté fait-maison, des soins très sophistiqués. Par chance, elle a toujours laissé ouvert (mais d’autres non).
    En plus, c’était un peu de ma faute, à force de lui parler de mon envie de vivre une vie plus simple et minimaliste, elle m’a informé que cela lui a ouvert les yeux.
    Bon en même temps, suis contente qu’elle ait trouvé sa voie, qu’elle sait ce qu’elle ne veut plus…

    Une autre ancienne blogueuse avec qui je suis en contact récemment m’a également parlé de problème de temps à consacrer à son blog.
    Je lui ai dit que j’espère quand même qu’elle continuera à bloguer même rarement, on n’est pas obligé de l’alimenter régulièrement, c’est d’abord un plaisir avant toute chose et pas une corvée.

    A l’époque, je devais être une blogueuse extraterrestre car je devais poster genre un article ou deux tous les tous 6 mois, parfois plusieurs en même temps mais c’était souvent laissé en l’état. En plus, j’avais un problème d’hébergeur, une bonne excuse pour ne rien écrire. Mon but n’était pas du tout de faire de l’audience, c’est mon calepin personnel. C’est aussi pour vivre l’expérience pleinement en le mettant par écrit. On peut voir les changements, cheminements en lisant ce qu’on écrit il y a quelques années, cela fait bizarre quand même 🙂 Et toujours extraterrestre car je n’ai ni facebook ni instagram.

    Je vous souhaite de belles choses dans votre nouvelle aventure !

    • Reply affectueusementvotre 14 septembre 2020 at 19 h 49 min

      Merci beaucoup pour ce commentaire !

      Je pense qu’on évolue beaucoup et nos motivations avec. On s’influence tous et toutes un peu. Je n’ai plus le temps mais l’envie a aussi un peu disparu…
      Mais je vais bien entendu laisser le blog ouvert !
      J’espère qu’il aura aidé des gens.

      Je vous remercie encore une fois pour ce message !

      Ps : il n y a rien de mal à être extra-terrestre, faites ce qu’il vous plait 🙂

    Laisser un commentaire