Bouquet de roses

Obsolescence programmée : l’ère du jetable et du remplaçable

 

Vous vous souvenez du Nokia 3310 ? Vous l’avez peut-être eu, ou un pote à vous, votre frère, votre soeur. En tout cas, ma génération connaissait forcément ce téléphone. Aujourd’hui, on se souvient de lui pour une chose : il était IN-CRE-VABLE. Ce truc était tombé des dizaines de fois et ne béguaillait même pas. Maintenant pense à ton IPhone, sa coque et son écran protégé. On est d’accord, c’est pas la même histoire.

On peut dire que de nos jours les choses sont moins robustes et finissent par rendre l’âme plus rapidement qu’avant. Et c’est un fait. C’est pas un peu bizarre ça ? On devrait se dire qu’avec la technologie, on pourrait créer des objets hyper résistants, afin de nous éviter de cracher des centaines de balls à répétition. Ah.. bah.. ouais. Ok. Business is business isn’t it ?

Vous l’aurez compris, votre ordi vous lâche peut être pour que vous en achetiez un autre. C’est une technique plutôt maligne qu’on appelle

 

Obsolescence programmée

 

C’est à dire que l’on fait en sorte de rendre un produit obsolète ou inutilisable après un certain temps. Il y a d’ailleurs plusieurs types d’obsolescences planifiées, que vous pouvez retrouver dans cet article. Bon l’objet est pété, on peut pas y faire grand chose à part essayer de le réparer ou le racheter. Ce phénomène se retrouve dans quelque chose de très connu : les fucking collants. Ces trucs là se filent plus vite que la vitesse de la lumière (non j’exagère pas, vraiment !). Ceci est un type d’obsolescence programmée (oui, l’objet se casse et c’est prévu). On ne peut plus faire réparer ses appareils, car ça revient moins cher d’en acheter un nouveau, et puis dans certains cas, on peut quasiment pas le démonter, ce qui explique le prix. Les pièces détachés sont impossibles à trouver, notamment pour le consommateur lambda, même si avec internet on a plus de facilités. Mais obsolète ça veut aussi dire que même si l’objet fonctionne, on sera amené à le changer. Plus tendance, pas assez évolué,… On peut parler de mode et de fast-fashion. J’avais d’ailleurs traité ce sujet ici. Mais c’est particulièrement le cas dans le domaine de la technologie.

 

Photo d'un clavier sur un fond rose

 

On peut dire qu’Apple est le maître en la matière. Tous les ans, un nouveau modèle sensé être plus beau, plus intelligent, plus efficace, sort. Et en effet, c’est souvent le cas. Alors, quand on devient fidèle à une marque, qu’on a envie de faire partie de l’élite, on s’exécute et on achète. Les moins influençables te diront « boarf, je changerai l’année d’après parce que celui-là n’est pas si différent ». Pas faux. M’enfin, on est d’accord que le téléphone fonctionne toujours hein. Je ne critique pas parce que je fais clairement partie de ce système, j’ai juste envie de réfléchir et de parler de ce phénomène avec vous. Et puis c’est agréable d’avoir accès à de nouvelles technologies, une qualité supérieure. Mais à quel prix ? Ca vous fera 1000€, merci ! (ouch…) Non, je veux dire, c’est quoi les conséquences de tout ça ?

 

Conséquences

J’en parle pas mal sur le blog mais le fait de surconsommer ainsi, implique une surproduction. Une production qui va au delà des besoins des consommateurs.trices, incité.es à acheter, en partie par l’obsolescence programmée et la comm’ qu’il y a autour bien sur. Et toute cette production a des impacts sur la planète. Cela a des impacts dès l’extraction des ressources, qui ne sont en général pas inépuisables, ce qui appauvri la planète. Les procédés de fabrication polluent aussi. Et enfin, les déchets sont un réel fléau. Toute la chaîne de production, jusqu’à la fin de vie de l’objet, a des conséquences plus ou moins désastreuses.

En plus de nuire à notre environnement, l’obsolescence programmée influence notre société et nos mentalités. Nous devenons adeptes du jetable sans se poser de question. Le prix passe avant la qualité. Pour pouvoir être accepté.es, se sentir comme tout le monde, on achète et si on n’a pas les moyens de faire attention à l’éthique, tant pis. Cela incite les industries à devoir baisser leurs prix, et donc faire l’impasse sur les charges salariales par exemple. Ce schéma de pensé se reproduit ensuite dans d’autres domaines.

Attention, l’industrie n’est pas totalement néfaste car c’est en partie grâce à elle que nous nous sommes développés. Cependant, nous nous devons de la réformer.

 

 

Solutions

L’obsolescence programmée est omniprésente dans notre société et dans nos habitudes d’achat, mais il est possible de la contourner de plusieurs façons.

Afin d’éviter d’acheter quelque chose qui ne vous servira qu’une fois (coucou la machine à raclette), pensez à louer ! De plus en plus de structures se développent dans ce sens : E-louer, Zilok, Les cachotières, … Et vous pouvez aussi faire appel à vos voisins et vos proches pour vous dépanner.

 Dans le même registre, pensez au marché de l’occasion. Certains objets ont peu servis et cela peut vous permettre de faire des économies. Perso, je vends mes fringues quand ils sont en bon état, et voici mon profil si ça vous intéresse !

 Intéressez-vous au Repair cafés. Quésako ? C’est un lieu vous permettant de venir réparer n’importe quoi, avec l’aide de bénévoles experts, autour d’un café. Cool non ? Ca permet aussi de faire connaissance, d’apprendre et de se rendre compte de la valeur des objets que nous avons. Comme ça on passe un bon moment et on fait vivre un peu plus longtemps ses meubles et objets !

 Achetez des produits démontables comme le Fairphone (même si pas encore super au point) ou des appareils recyclés/faits à partir de matières recyclés

 Réfléchissez à l’utilité des choses que vous achetez et essayez de vous passer de ce qui, au final, ne vous sert strictement à rien

 

 

J’espère que cet article vous aura été utile et qu’il vous aura intéressé. Le but n’est pas de culpabiliser mais d’amener à une réflexion. Je suis consciente que cet article est assez court et que pour traiter de ce sujet, il nécessite plus de mots, et surtout du dialogue. C’est pourquoi je vous encourage à vous exprimer dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux. J’ai envie de connaître votre avis là-dessus ! Et vous pouvez aussi aller faire un tour sur le site halteobsolescence.org, qui m’a beaucoup inspiré et visionnez cette vidéo de Kévin Razy aussi !

 

 

 

Vous sentez-vous influencé.es par l’obsolescence programmée ?
Est-ce que vous avez des astuces pour lutter contre ?

 

 

Signature Affectueusement Votre

 

2 Comments

  • Reply JC23 1 août 2017 at 10 h 30 min

    Bien d’accord avec le fait qu’il vaut mieux louer et réparer que de racheter encore et toujours du neuf !
    Plusieurs sites que j’utilise :
    https://stootie.com et https://needhelp.com pour que des particuliers viennent réparer rapidement et pas cher mes produits
    pour la location effectivement zilok est très sympa

    • Reply affectueusementvotre 1 août 2017 at 12 h 39 min

      Merci pour ces sites et pour ton commentaire !

    Laisser un commentaire