Photo du shampoing et du savon que j'utilise

Mes soins minimalistes & zéro déchet

 

Depuis quelques temps, je réduis de plus en plus les produits que j’utilise au quotidien, et notamment dans ma salle de bain. Il faut savoir que ce avec quoi nous nous lavons et ce que nous jetons à des conséquences désastreuses. D’une part pour l’environnement car nous créons un tas de déchets, pas recyclables, et nous polluons les eaux avec les différents produits qui s’évacuent par les canalisations. D’autre part pour notre santé car beaucoup des produits que nous consommons sont composés d’ingrédients irritants et de perturbateurs endocriniens, provoquant des maladies et notamment des cancers. Tout ça pour dire que j’ai eu envie de changer tout ça. Je ne suis pas accro aux produits de beauté, alors c’est assez simple pour moi de trouver des alternatives éthiques, zéro déchet et efficaces. Je fais donc en sorte d’utiliser des produits propres mais aussi d’en utiliser peu ♥  Je vais ainsi vous présenter les produits phares de ma salle de bain.

 

Photo d'une partie des produits zéro déchet que j'utilise dans ma salle de bain

 

Les cheveux

Je me lave les cheveux environ deux fois par semaines, et comme je me suis remise au sport ça peut monter à trois. J’ai beaucoup utilisé les shampoings de Pachamamai, j’en parlais d’ailleurs dans cet article. J’adore ces produits mais j’avais envie de tester autre chose et je me suis tournée vers la marque Lamazuna. Il s’agit d’une marque assez connue pour les adeptes du naturel. C’est une marque française, éthique et zéro déchet car propose des produits durables comme les lingettes pour se démaquiller et opte pour des solutions recyclables. On trouve des produits naturels donc mais aussi bio et véganes. Tout ce que j’aime ! J’ai choisi le shampoing solide cheveux gras à la litsée citronnée et déjà, l’odeur est enivrante ♥ Elle ne reste pas forcément sur les cheveux mais au lavage c’est franchement agréable. Il mousse bien même si au début ce n’est pas évident de se frotter les cheveux avec un savon en forme de joli cannelé. Mais ce n’est pas sorcier, on s’y fait vite. Je vous invite à visiter leur site internet pour découvrir leurs autres produits, même s’il y en a un autre que je vais présenter dans cet article. Le prix des shampoings est assez élevé, 12,50€ mais il est indiqué qu’il  « dure aussi longtemps que deux bouteilles de shampoing liquide« .

 

Photo de l'emballage du shampoing zéro déchet Lamazuna

Photo du shampoing Lamazuna

 

Pour me brosser les cheveux, j’utilise une brosse en bois de bambou car c’est « hypoallergénique, antistatique et ça démêle parfaitement les cheveux tout en régulant l’excès de sébum » d’après le site Mademoiselle-bio. En plus, c’est naturel. J’avais acheté la mienne il y a longtemps maintenant chez Nature et Découverte. Elle est actuellement à 8,95€ sur leur site.

 

Photo du shampoing zéro déchet Lamazuna et d'une brosse en bois

 

Le corps

Je n’utilise plus de gel douche pour me laver car les bouteilles ne sont en général pas recyclables. Et puis en découvrant des marques éthiques, je suis devenue fan de savons. Celui que j’utilise en ce moment est de la marque anglaise Coutiver. D’après les propos du créateur de la marque : « l’idée derrière Coutiver, est de fabriquer les produits localement, avec des ingrédients authentiques et sans polluant. Même l’emballage est 100% compostable ou recyclable ». La plupart des produits est végane et cruelty-free et est composée d’ingrédients bio. J’ai opté pour le savon La Vie en Rose. Je n’ai rien à redire, il fait très bien le taffe. Il coûte 7,10€ sur Etsy et 8,50€ sur Vegan Mania, donc un peu cher, ce qui s’explique par la qualité du produit.

 

Photo du savon Coutiver dans son emballage zéro déchet

Photo du savon Coutiver

 

En ce qui concerne les soins que j’utilise, ils sont assez minimes. Pour l’hydratation, j’applique du gel d’aloe vera, particulièrement après rasage. Et pour nourrir, de l’huile de coco ou de jojoba, mais toute huile végétale a ses propriétés, donc je ne suis pas fixée. Je fais juste attention à ce qu’elle soit bio et issues d’une première pression à froid pour ne pas détériorer la qualité. Et pour me démaquiller j’utilise de l’huile végétale aussi et je nettoie avec de l’eau. Comme je ne me maquille pas souvent je n’ai pas investit dans des lingettes réutilisables, j’en ai déjà confectionné quelques unes qui ne me servent pas vraiment. Mais sachez que c’est une option pratique et zéro déchet très intéressante.

 

Photo d'un bocal d'huile de coco

Photo d'huile de coco

 

Passons maintenant aux règles. Je n’ai jamais aimé les tampons qui me gênaient. J’ai donc vite lâché l’affaire et quand on voit ce que cela provoque, je me dis que j’ai bien fait. J’avais l’habitude de mettre des serviettes hygiéniques, mais il faut avouer que ce n’est pas toujours très confortable et c’est, tout comme les tampons, un désastre écologique. Et puis ma cousine (que je salue si elle se reconnait) m’a parlé de la cup. J’en ai acheté une dans une boutique bio près de chez moi, il y en a aussi beaucoup sur internet. Prenez-en juste une de bonne qualité. Depuis, je l’utilise et j’en suis très satisfaite. Ce n’est pas toujours évident au début car on ne connait pas toutes nos corps et c’est une habitude à prendre. Mais une fois prise, c’est une délivrance. On ne la sent pas, et il suffit de la vider et de la nettoyer une fois pleine. Je n’ai des fuites que très rarement. Sachez aussi qu’on peut la garder une dizaine d’année, ce qui est très écologique et économique. En plus, ça m’a permis d’être plus à l’aise avec mon corps. Je vous encourage très franchement à vous y intéresser. J’avoue cependant que j’ai parfois la flemme, où que je n’arrive tout simplement pas à la mettre car pas le temps ou pas la patience. Du coup j’utilise une serviette. C’est rare mais je pense à m’acheter une serviette lavable pour ces situations. Je vous redirige vers l’article de Comme un gardon qui traite de ce sujet et qui est très complet.

Je ne vous parle pas de déodorant car je l’ai déjà fait dans cet article. J’utilise la version solide de Pachamamai qui me convient très bien et que j’ai depuis pas mal de temps maintenant. Il faut dire que je n’en utilise pas tous les jours, seulement quand je sais que je vais en avoir besoin.

 

 

Les dents

Encore une fois, j’avais l’habitude d’utiliser le dentifrice de Pachamamai à la menthe mais la marque en a sorti un nouveau aux fruits rouges. Du coup, j’ai eu envie de tester. Je l’utilise depuis une semaine pour le moment donc mon avis risque de changer mais j’avoue préférer celui à la menthe. La version Candiz ne mousse pas et c’est assez déstabilisant. La raison : pas de tensio-actif dans ce produit. Je sais que cela ne veut pas dire que ce n’est pas efficace. D’ailleurs après brossage, j’ai les dents blanches, lisses et propres. Mais psychologiquement, je pense qu’il faut que je m’y fasse. L’odeur est par contre très agréable car on a, comme le nom l’indique, l’impression de sentir un bonbon ♥ Le fait qu’il soit envoyé dans un emballage plastique ne me plait pas trop, un point à améliorer donc. Le prix de ce dentifrice est de 12€.

 

Photo du dentifrice Candiz

 

Comme je ne me brosse pas les dents avec les doigts (pas impossible mais quand même moins pratique), j’ai choisi de changer ma brosse à dent classique par une version écologique. Il s’agit d’une brosse à dent de la marque Brush With Bamboo dont « le manche en bambou et l’emballage carton sont 100% biodégradables, 100% recyclables. Les poils de la brosse sont garantis sans BPA (Bisphénol A) et 62% d’origine végétale. » Elle est aussi végane bien entendu. Les poils sont plutôt doux, peut-être trop si vous êtes habitué.es à un brossage vigoureux. Le coût de cette brosse : 6€.

 

Photo de la brosse à dent Brush With Bamboo

Photo de la brosse à dent et du dentifrice

 

Les oreilles

 

Et ouais, les oreilles c’est comme le c… Hum donc les oreilles aussi on les lave. Pas souvent car en soi, ce n’est pas « sale ». Mais le cérumen peut toutefois être gênant à la sortie de l’oreille, c’est pourquoi on a l’habitude d’utiliser des cotons-tige. Sauf que c’est ultra polluant et pas si efficace, puisque ils ont tendance à pousser le cérumen plutôt que l’enlever. La solution : le cure oreilles. L’oriculi, celui que j’ai, vient de chez Lamazuna et est écologique car réutilisable. Il suffit de le laver après utilisation. C’est aussi économique, comme les produits zéro déchets en général car même si à l’acquisition ils coûtent parfois chers, on les utilise plus longtemps. Et dans le cas de l’Oriculi, seulement 4,50€ sur toute une vie pour se laver les oreilles, je trouve ça plutôt honnête.

 

Photo de l'oriculi dans son emballage zéro déchet

Photo de l'oriculi

Si vous êtes intéressé.es par plusieurs de ces articles, sachez que j’ai passé commande sur Vegan Mania, c’est pratique de tout acheter en même temps.

 

 


 

Comme vous avez pu le constater, je n’ai pas vraiment de routine et la liste des produits que j’utilise est assez réduite. Disons que je vais à l’essentiel. J’espère que cet article vous aura fait découvrir des produits et pratiques zéro déchet. Oeuvrons ensemble pour réduire l’impact écologique de nos actes 

 

 

Vous connaissiez ces produits ?
Quels sont ceux que vous utilisez dans votre salle de bain ?

 

 

Signature Affectueusement Votre

 

 

 

 

14 Comments

  • Reply Marie Brion 24 mai 2017 at 14 h 10 min

    Article très intéressant, je le garde au chaud ! Merci pour tes conseils et bonne continuation.

    • Reply affectuesementvotre 24 mai 2017 at 15 h 34 min

      Merci pour ton commentaire Marie 🙂 Contente que cela te soit utile !

      A bientôt !

  • Reply vertcactusblog 24 mai 2017 at 23 h 31 min

    Coucou,
    je fais le vide dans mes placards de salle de bain aussi. Je chasse la multiplication des produits, les plastiques, les déchets. Bon, je n’ai pas réussi à passer au solide pour le dentifrice par contre. Je n’ai pas été emballée par l’idée que tout le monde frotte sa brosse à dent sur le même petit dentifrice.
    Etonnement, ca aide énormément à faire le vide dans la tête aussi.
    Moins ya de produits, de plastiques, et de marque, mieux je me sens dans ma salle de bain !

    • Reply affectuesementvotre 25 mai 2017 at 12 h 11 min

      En effet pour le dentifrice je n’ai pas trop ce souci car je suis seule à l’utiliser. Il faudrait que je me renseigne à ce propos !

      Se désencombrer je trouve que c’est un moyen de se sentir plus serein.e. C’est tout de suite plus simple. Comme tu le dis, on fait le vide dans sa tête, qui est bien souvent déjà bien pleine de tâches et choses à effectuer !

      Merci pour ton commentaire 🙂

  • Reply Alice 25 mai 2017 at 10 h 10 min

    Super démarche! et article intéressant. 🙂

    • Reply affectuesementvotre 25 mai 2017 at 12 h 13 min

      Merci beaucoup 🙂

  • Reply Emeline 25 mai 2017 at 11 h 41 min

    Hello 😀 Je fais à peu près tout comme toi 😀 Brosse à dent j’ai la Boo (My Boo Compagny), dentifrice Crystal (pareil le Candiz, le fait que ça mousse pas m’a perturbé mdr), shampoing solide Pachamamai (que je préfère à Lamazuna un peu) euh.. savons.. ça change souvent ! La plupart du temps Clémence et Vivien rapport qualité/prix top (acheté sur Azaé Pur), sinon du local avec Argasol et L’esperluète (je suis de Lorraine). MMmhhhh ensuite la Cup, l’oriculi…Ah les soins cheveux henné, poudres indiennes, huiles végétales.. Visage par contre j’achète toujours des crèmes, enfin j’en ai fabriqué une aussi d’ailleurs xD)
    Je suis en train de t’écrire un pavé… désolée mdr !
    Brosse à cheveux j’aimerai beaucoup passer à une en bois, j’ai en poil de sangliers depuis des années (je voulais une alternative au plastique et je n’avais encore jamais entendu parler du full bois).
    Aaah si le tout dernier geste zéro déchet a été l’acquision d’un rasoir de sureté pour moi et une shavette pour monsieur ! Donc fini les rasoirs Bic !
    Voilààààà pavé terminé 😀
    Bises !!

    • Reply affectuesementvotre 25 mai 2017 at 12 h 17 min

      Merci pour ton pavé Emeline ^^

      Il y a beaucoup de marques que je ne connais pas je vais aller checker tout ça ! Merci !
      Je n’ai pas encore assez utilisé le shampoing de Lamazuna pour savoir si je le préfère mais pour le moment à part la forme peut être moins pratique, je l’aime bien. À voir donc !
      Je fais des hennés aussi mais j’avoue pas souvent car je suis une grande flemmarde haha
      Je vais aller faire un tour sur ton blog qui m’a l’air très intéressant, surtout si tu y parles de ta crème maison !

      Merci pour ta contribution en tout cas 🙂

  • Reply lagaleriemilla 28 mai 2017 at 2 h 10 min

    C’est vrai que ces produits réduisent bien le volume de déchets mais de là à dire qu’ils sont zéro déchets alors qu’ils sont tous super bien emballés… d’ailleurs sa me hérisse un peu cette habitude qu’ont les marques d’emballer les savons solides : il suffit de les protéger pour leur transport, mais une fois en rayon… on les laves de toute façon une fois chez soi. Pour ma part, je les fabrique moi même dès que j’ai le temps, comme sa c’est vraiment zéro déchet, avec un résultat sur-mesure!

    • Reply affectueusementvotre 28 mai 2017 at 11 h 50 min

      Oui en effet il y a des emballages mais lorsqu’ils sont recyclables ou bio-dégradables je considères que cela se rapproche de l’objectif, à savoir diminuer son impact sur l’environnement. Un dentifrice solide dans un emballage vaut mieux qu’un dentifrice classique dans un tube puis dans un carton. Surtout qu’en général j’achète sur internet donc pas évident d’envoyer un produit sans un petit emballage. Même si cela ne me dérangerait pas du tout.

      Le mieux c’est de les faire soi même c’est sur mais pour cela il faut prendre le temps, et je compte m’y mettre quand j’en saurais plus sur tout ça. Mais je trouve ça bien de mettre en avant des entreprises qui font des efforts, tout le monde n’aime pas faire ses cosmétiques soi même. Cela peut aussi être une transition pour comprendre le principe et passer au DIY ensuite.

      Merci pour ton commentaire intéressant en tout cas !

  • Reply lagaleriemilla 28 mai 2017 at 17 h 07 min

    C’est vrai que mettre ces marques en avant reste positif. J’avais un peu laissé tomber les shampoings solide, celui que j’avais essayé ne me convenait pas du tout (difficile quand on a les cheveux boucles!), mais la marque que tu cites m’intéresse. Je dis que je fais mes savons, mais c’est tout ce que j’arrive à faire, les autres produits sont trop techniques et je n’ai pas le niveau requis en chimie pour arriver à un bon résultat malgré mes essais! donc direction le magasin lol!

    • Reply affectueusementvotre 29 mai 2017 at 12 h 35 min

      Le premier shampoing solide que j’ai testé ne me plaisait pas du tout non plus. Après, il faut essayer pour savoir.

      C’est déjà top de faire ses savons, surtout s’ils te correspondent et te plaisent ! Et au moins tu essaies de faire autre chose. C’est ça l’important. Je m’y mettrai aussi, en attendant je traîne sur des blogs pour intégrer le plein d’infos. Et je continue à chercher des marques et des produits cools 🙂

  • Reply Laure 1 juin 2017 at 14 h 57 min

    Je ne connaissais pas du tout le dentifrice solide ! En tout cas ton article est super. C’est pas mal de rappeler qu’il y a des alternatives écologiques à ce que proposent les grandes surfaces. 😉

    • Reply affectueusementvotre 1 juin 2017 at 15 h 20 min

      On ne trouve pas ce genre de produits facilement c’est pour ça qu’on ne connait pas forcément. Mais ça commence à faire du bruit donc on risque de le voir plus souvent en magasin !

      Oui, disons qu’on ne sait jamais trop ce qu’il y a dans les produits de grandes surfaces et ils sont très polluants. Ça fait du bien de passer au naturel 🙂

      Merci pour ton commentaire en tout cas !

    Laisser un commentaire